Andrews Sykes Luxembourg chauffe une aciérie avec deux chaufferies

On a souvent tendance à penser que “le travail au froid” signifie des températures négatives ou inférieures à zéro, mais en réalité, pour l’homme, cela commence dès 15 degrés.

La santé des salariés est étroitement liée aux conditions climatiques du lieu de travail.
Le froid excessif peut constituer un danger pour la santé et un risque accru d’accidents, par exemple en raison d’une diminution des capacités motrices ou de la concentration.

Pour cette raison, une aciérie italienne réputée au Luxembourg nous a contactés pour louer une solution de chauffage supplémentaire pendant les mois d’hiver. Dans l’industrie métallurgique et les aciéries, le contrôle de la température est crucial en été comme en hiver, non seulement pour les personnes mais aussi pour les produits.

En effet, le moindre changement de température peut avoir des répercussions très graves sur les performances des composants. Cela est particulièrement vrai pour la production d’acier, qui nécessite un cycle de chauffage et de refroidissement spécifique pour obtenir les caractéristiques techniques et physiques requises.

A la demande du client, nos techniciens se sont mis immédiatement au travail et après une évaluation des volumes et de la température souhaitée, ils ont opté pour l’installation de deux chaufferies de 500 kW.

Les machines ont été connectées au réseau et aux aérothermes de l’usine, afin qu’elles puissent commencer à produire du chauffage immédiatement.

Nos centrales de chauffage resteront sur place au moins 120 jours, protégeant ainsi l’entreprise et ses employés pendant la saison froide. Pour plus d’informations sur la location de solutions de chauffage temporaires, veuillez nous contacter au (00 352) 26 10 37 85.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *